image de fond sponsorisée




Article du jour: Marc-Vivien Foé, 20 ans déjà: « Le pire jour de l’histoire du football camerounais »

Date de publication: 29 Juin 2023 à 09:14:10



Vingt ans après la disparition de Marc-Vivien Foé, à l'âge de 28 ans, sur un terrain de foot, ses ex-coéquipiers camerounais se souviennent de l’homme qu’il était, se rappellent ce jour funeste et de tout ce que cela a changé après pour eux.

La Leçon : « Profiter de la vie »

Ce 26 juin 2003 restera à jamais gravé dans la mémoire collective du sport camerounais. « Le Cameroun a gagné des Coupes d’Afrique, joué des Coupes du monde, vécu de grands moments, mais ce jour restera, c’est obligé, le pire jour de l’histoire du football camerounais », selon Pius N’Diefi.

Pour tous les coéquipiers de Marc-Vivien Foé présents ce jour-là, le drame a changé leur vie dans la façon d’appréhender leur sport ou leur existence. « Cela a complétement changé ma manière de percevoir les choses, reconnaît Lucien Mettomo. Je me suis engagé et je milite désormais dans le social. Je fais partie depuis des années de l'Association nationale des footballeurs camerounais qui s’occupe de tout ce qui concerne la reconversion et la structuration de leur vie après le foot. Cela a été inspiré par lui (Marc-Vivien Foé, NDLR), parce que c’est quelqu’un qui se souciait des autres et des anciens. Il avait une forme de générosité qui m’a fortement manquée. »

Pendant longtemps, Pius N’Diefi a eu des moments de stress au moment de fouler les pelouses après avoir perdu son ami. « J’ai eu peur, reconnaît le joueur retraité qui vit actuellement à Saint-Quentin (Hauts-de-France). Je faisais souvent des tests cardiaques pour voir si tout allait bien. Si c’est arrivé à "Marco", ça pouvait arriver à tout le monde ».

« La vie est courte et que c'est quelque chose qui peut arriver à tout le monde, lance Bill Tchato. Il faut vraiment minimiser les choses et il y a des choses beaucoup plus graves que ça. Après ce drame, je me suis dit qu’il fallait profiter de la vie. On fait un sport magnifique. Nous sommes des privilégiés à gagner notre vie en jouant, contrairement à d'autres personnes qui se lèvent le matin à 5h ou 6h et ne rentrent que le soir. »

Le lundi 26 juin, l’Association des footballeurs camerounais a organisé un match amical entre anciens internationaux en hommage à Marc-Vivien Foé. Une minute de silence sera observée avant le début de la rencontre.

vues: 1014